La FSU 38 soutient « Fridays For Futur » qui organise une manifestation vendredi 25 Avril départ 14h30 gare de Grenoble, comme dans de très nombreuses villes en France et dans le monde.
La jeunesse dénonce l’inaction climatique des gouvernants : à quoi bon étudier quand « la maison brûle » ?

La FSU de l’Isère a pris sa part à la marche climat du 12 mars en appelant ses adhérents à se retrouver à 14h à la gare de Grenoble.
Ce fut l’occasion d’essayer le prototype de notre nouvelle modalité de manifestation « responsable » : fin du diesel, passage au vélo + carriole !!

Dans son texte action du congrès national, la FSU a insisté sur l’urgence sociale et environnementale : « le rapport d’Oxfam, publié en ce début d’année 2022, montre l’ampleur des inégalités et leur accroissement pendant la crise sanitaire. La richesse des 10 personnes les plus riches dans le monde a doublé depuis le début de l’année 2020. En France, les 5 premières fortunes possèdent à elles seules une richesse équivalente à celle de 40% de la population. Dans le même temps, ce sont 160 millions de personnes supplémentaires qui subissent la pauvreté dans le monde. Les questions des rémunérations et du partage des richesses doivent être mises en avant dans ce contexte de reprise de l’inflation. L’augmentation du prix des énergies et des matières premières renforce les injustices de classe.[…] Plus que jamais convaincue de la nécessité d’agir à la fois dans le quotidien et avec pour boussole la transformation de la société et au vu des urgences, les enjeux climatiques et environnementaux doivent être à l’agenda des mobilisations du mouvement social, la FSU continue son implication dans le cadre de « Plus Jamais ça ».

Le dernier rapport du GIEC est sans appel : les nécessaires changements profonds de notre société deviennent vitaux !

Appel-Pjc-12mars