SD 38 - FSU de l’ISERE
FCPE, FIDL, UNL, FSE

Soutiens à la journée d’action du 21 janvier 2010

lundi 18 janvier 2010 par FSU 38

Communiqué FCPE - UNL - FIDL

La FCPE, l’UNL et la FIDL appellent les parents et les lycéens à se mobiliser le 21 janvier 2010 !

Le 21 janvier, journée de mobilisation dans la Fonction publique, sera
le moment pour la FCPE, l’UNL et la FIDL de rappeler une fois de plus
leur attachement à des services publics laïques, gratuits et efficaces.

Le gouvernement va droit dans le mur !

La politique dogmatique du gouvernement casse l’ensemble des services publics et en particulier le service public d’éducation. Cette
liquidation n’est pas une « réforme » ou une « révision générale »
mais un véritable bond en arrière !

Les attaques portées au service public d’éducation en matière de
budget sont un danger sans précédent pour l’avenir des jeunes de notre pays. Les 50 000 postes d’enseignants supprimés depuis 2007 ont des conséquences très lourdes : classes de plus en plus chargées, options supprimées, remplacements non assurés, dégradation croissante des conditions de vie et de travail des élèves.

La suppression de la sectorisation, vecteur d’inégalités sociales et
scolaires accrues au sein des établissements vient aggraver la
situation déjà délicate pour nombre d’établissements scolaires.

La réforme de la formation des enseignants voulue par le gouvernement relève d’un recul sans précédent pour ceux qui aspirent à cette carrière comme pour les élèves des générations futures. En effet, il n’est pas possible d’enseigner sans véritable formation
professionnelle, pédagogique et psychologique basée sur des heures
d’enseignement, des stages obligatoires et des épreuves au concours.
La FCPE, l’UNL et la FIDL dénoncent les conséquences d’une réforme qui
n’atteindra qu’un seul objectif en 2010 : la suppression de 18 000
postes dans l’Education nationale.

Elles tiennent à rappeler au ministre de l’Éducation nationale ainsi qu’au président de la République qu’aucune réforme du Lycée ne peut
être applicable et efficace dans un tel contexte.

Une autre politique est nécessaire pour la cohésion de notre modèle de
société !

Alors que la crise économique et sociale que nous subissons exige des
réponses claires, la politique gouvernementale va à contresens des
besoins et des attentes des citoyens.

Croire en l’avenir impose d’investir massivement dans l’éducation afin
de donner un véritable droit à l’avenir aux jeunes plutôt que
privilégier la réussite de quelques-uns au détriment d’une formation
de qualité pour tous les jeunes de notre pays.

C’est pourquoi la FCPE, la FIDL et l’UNL demandent :

- La mise en place d’un plan pluriannuel de recrutement et de
formation de personnels enseignants et non enseignants dans les
établissements publics.
- La mise en place d’un chantier pour rétablir une cohérence avec une
véritable sectorisation et une offre de formation correspondante.
- L’abrogation des décrets dits de masterisation et une augmentation
des temps de formation pédagogique et psychologique théorique et
pratique pour tous au sein d’une nouvelle réforme de la formation des
enseignants.

Afin de défendre l’ensemble des services publics pour une éducation et
une formation de qualité, la FCPE, la FIDL et l’UNL appellent tous les
lycéens et les parents d’élèves à rejoindre sur cette plateforme les
manifestations le 21 janvier 2010 et à organiser des assemblées
générales communes au sein des établissements scolaires.


RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip 3.1.4 + Alternatives RSSDossiers RSSService Public - Fonction Publique