SD 38 - FSU de l’ISERE
CGT, FO, UNSA, FSU, Solidaires, CNT, UNEF, UEG, UNL

Retrait du projet de réforme des retraites

Manifestations mardi 17/12/2019, Grenoble, 10h à la gare.

vendredi 13 décembre 2019 par FSU 38

Communiqué de presse
Les annonces du 1er ministre ce mercredi 11 décembre n’apportent pas la réponse attendue aux revendications des personnels qui exigent le retrait du projet de réforme des retraites qui va dégrader les pensions de tous les salarié.e.s du public et du privé, mais également des retraité.e.s. De plus, ces annonces cumulent les provocations en tentant opposer les catégories de salarié.e.s/personnels et même les générations.

C’est pourquoi nos organisations syndicales appellent à une journée Interprofessionnelle massive de grève et manifestations mardi 17 décembre.

La mobilisation du 5 décembre a été massive. Depuis, dans de nombreux secteurs, du secteur public comme du secteur privé, les salarié.e.s, avec le soutien de leurs organisations syndicales se réunissent en assemblée générale. Dans de nombreux secteurs, la reconduction de la grève est votée et adoptée pour obtenir le retrait du projet de réforme MACRON-DELEVOYE sur les retraites.

Aujourd’hui c’est une convergence public-privé qui se construit.

Plutôt qu’entendre cette expression d’un non ferme à sa réforme, qu’a répondu le 1er ministre dans son allocution du 11 décembre ?
- Le maintien de sa réforme de retraite par points ;
- Le maintien de la règle d’or du plafond de 13,8 % du PIB accordé aux pensions et alors 30 % d’actif.ve.s partiront en retraite d’ici 2025.
- Un âge pivot de départ à la retraite fixé à 64 ans pour un départ à la retraite… à pension complète et si carrière complète… sinon, partir avant c’est la double peine : pension avec défaut de trimestres + application de 5% de décôte par année d’écart à l’âge pivot.

Dans ces conditions, force est de constater que le gouvernement reste insensible à la mobilisation des salarié.e.s.
C’est la raison pour laquelle, les organisations syndicales de salarié.e.s CGT-FO-UNSA-FSU-Solidaires-CNT et de jeunesse UNEF-UEG-UNL appellent à développer partout l’ancrage de la grève et le maintien d’un haut niveau de mobilisation, jusqu’au retrait.
À l’image des salarié.e.s de la SNCF ou de la RATP, faisons du 17 décembre une journée de mobilisation interprofessionnelle, une marée humaine dans laquelle toutes les générations, toutes les professions du privé et du public seront en grève avec une même détermination : imposer le retrait de la réforme des retraites.

Nous exigeons :
- Retrait du plan Macron-Delevoye
- Maintien et amélioration des régimes de retraites : régime général, régimes spéciaux, régimes complémentaires, code des pensions civiles et militaires
- Retour à la retraite à taux plein à 60 ans
- Taux de remplacement de 75 % de la rémunération d’activité sur la base des 10 meilleures années dans le privé et des 6 derniers mois dans le public, pas de retraite inférieure au smic ;
- Prise en compte de la pénibilité, des périodes de formation et aménagement des fins de carrière.

Grenoble, le 13 décembre 2019



RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip 3.1.4 + Alternatives RSSActualité 38