SD 38 - FSU de l’ISERE
CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, Solidaires étudiant-e-s (Isère)

Le jeudi 31 mars, grande journée de grève et de manifestations !

10h : Grenoble, gare Sncf ; Roussillon, place de la République. 12h : Bourgoin-Jallieu, cinéma Mégaroyal. 14h30 : Vienne, Champ de Mars.

jeudi 31 mars 2016 par FSU 38

Soyons des dizaines de milliers en Isère pour exiger le retrait de la « loi travail »

Le 9 mars, plus de 500 000 salariés, étudiants, lycéens, ont manifesté en France pour exiger le retrait du projet de « Loi travail ». Nous étions plus de 10 000 à Grenoble et 1500 à Bourgoin !
Les manifestations des 17 et 24 mars ont une fois encore prouvé la détermination des Isérois à se mobiliser sur l’ensemble du territoire pour demander le retrait de loi travail.

Une loi dangereuse pour les salarié-es, plus particulièrement pour les jeunes et les femmes.

Parallèlement à ces deux nouvelles manifestations, des assemblées générales se sont tenues sur les lieux de travail, dans de nombreuses entreprises, services, facs, lycées du département : le rejet de cette réforme est fort, la détermination à faire du 31 mars une grande journée de mobilisation est claire, de Grenoble à Paris, de Lille à Marseille, partout !
Dans toute la France, alors que le chômage ne cesse de progresser, que les salaires stagnent et les inégalités économiques et sociales se creusent, les deux seules réponses du gouvernement depuis nos manifestations ont été :
- Des effets d’annonces médiatiques et mensongers, sur quelques aménagements mineurs du projet.
- L’emploi de la police contre les manifestants et contre les initiatives des étudiants et lycéens
L’intersyndicale dénonce la répression qui est faite par le pouvoir visant, à casser la dynamique de mobilisation.

Soyons déterminé-es !

Cette réforme veut détruire les garanties collectives et imposer toujours plus de flexibilité, de précarité et de misère. Nos organisations considèrent que d’autres choix sont nécessaires pour réduire les inégalités dans notre pays et pour répondre aux besoins de la population. Ces choix, il nous faut les imposer au gouvernement par la grève et la mobilisation !
Les annonces faites par le 1er ministre depuis le début des mobilisations ne répondent pas à ces attentes : c’est le retrait pur et simple du texte qui est nécessaire !
Le 31 mars, journée nationale de grève et de manifestations interprofessionnelles public-privé, doit nous permettre de passer ensemble un cap de mobilisation en rassemblant les salariés, les chômeurs, les étudiants, les lycéens, les précaires.

Nous appelons les syndicats à poursuivre leurs efforts pour tenir des assemblées générales dans le maximum d’entreprises, de services, de facs, de lycées, pour gagner une participation forte des salariés, des étudiants et des lycéens autour des questions d’appels à la grève et de poursuite du mouvement partir du 31, sur la base de revendications définies.

Manifestations :
- 10h, gare Sncf de Grenoble,
- 10h, place de la République à Roussillon,
- 12h cinéma Mégaroyal à Bourgoin-Jallieu,
- 14h30 Champ de Mars à Vienne.


Loi Travail, appel commun 31 mars 2016 en Isère

RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip 3.1.3 + Alternatives RSSActualité 38