SD 38 - FSU de l’ISERE
CGT, FSU (Isère)

LA SÉCU C’EST VITAL

mardi 7 octobre 2014 par FSU 38

En octobre et en novembre le débat parlementaire se centre sur le vote du budget de la Sécu.
Nos organisations syndicales CGT et FSU refusent, dans le contexte actuel, les politiques d’austérité et elles s’opposent d’autant plus fermement à celles qui mettent à mal notre protection sociale.
Diminution de l’emploi, baisse des salaires, exonérations des cotisations sociales, disparition du salaire socialisé au profit des assurances privées, toutes ces dispositions s’attaquent à notre Sécurité sociale en la privant d’une part de
ses ressources (moins d’emplois, moins de salaires = moins de cotisations).
Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2015 confirme tous ces mauvais coups.
Casser la Sécu, c’est aggraver les inégalités sociales et détruire l’organisation collective et solidaire qui protège des inquiétudes du lendemain. Avec le service public, elle constitue un des fondamentaux de notre cohésion sociale.

Nous revendiquons :
- que soit abandonné le futur projet de loi de Santé qui vise uniquement la rentabilité des soins au détriment de la mission de santé publique
- que soit abandonné le projet de loi de financement de la Sécurité sociale qui, par des budgets de plus en plus réduits, installe un système assurantiel marchand au détriment de notre Sécurité sociale collective et solidaire
- que soit retiré le Pacte de responsabilité.

Afin de réussir la mobilisation, nous invitons les syndicats et sections syndicales à :
- diffuser le plus largement les argumentaires, tracts, cartes pétitions, en organisant des Assemblées Générales des Salariés et Syndiqués et des tournées de services
- interpeller les Élus, Députés et Sénateurs pour qu’ils ne votent pas ces lois qui sont contraires aux intérêts de la population qu’ils représentent
- sensibiliser les associations, les collectifs sur les dangers de ces lois.

Le syndicalisme réaffirme qu’il est nécessaire de revaloriser le travail pour sortir du marasme économique actuel par :
- l’augmentation générale des salaires
- la création massive d’emplois
- la juste répartition des richesses que nous créons.

Se battre pour une reconquête de la Sécurité sociale, la santé et plus largement la protection sociale, ne se décrète pas, cela se construit sur le terrain jour après jour, tract après tract, assemblée générale après assemblée générale.


La Sécu c’est vital, déclaration 38, CGT - FSU 10-2014

RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip 3.1.3 + Alternatives RSSActualité 38