SD 38 - FSU de l’ISERE
Collectif Isérois pour la Palestine ; AFPS

Journée de la terre : Contre la colonisation de la Palestine

Samedi 23 mars 2013, 14h30, rue Félix Poulat, Grenoble.

samedi 23 mars 2013 par FSU 38

État Palestinien : que fait-on de ta terre ?

Le processus de désagrégation de la Palestine s’accélère.

Israël continue de s’approprier la terre de l’État Palestinien sans qu’aucune voix officielle ne s’élève.

La colonisation s’empare des terres palestiniennes à marche forcée

Pour le gouvernement israélien il faut mettre la communauté internationale devant le fait accompli :
- Depuis la signature des accords d’Oslo en 1993, la population de colons est passée de 270 000 à plus de 520 000 personnes, dont 200 000 autour de Jérusalem.
- Aujourd’hui, 42% de la Cisjordanie ont été confisqués au bénéfice des colonies.
- Les actes de violence de la part des colons à l’égard des Palestiniens et de leurs biens (champs incendiés, jets de pierres, arrachage d’oliviers…) s’intensifient en toute impunité.
- Rien n’est à l’abri : en 2011 et 2012, 65 structures palestiniennes financées par le contribuable européen ont été détruites.

La colonisation s’empare de l’eau palestinienne

La Cisjordanie est un réservoir dont Israël extrait l’eau pour la distribuer de façon inégale :
- Les Palestiniens reçoivent 4 fois moins d’eau que les Israéliens et 6 fois moins d’eau que les colons.
- Le manque d’accès à l’eau a entraîné une chute de l’activité agricole.
- Dans la vallée du Jourdain la quasi totalité de l’eau est confisquée au profit des plantations des colons.

La colonisation expulse des populations pour prendre leur terre

Les démolitions d’habitations palestiniennes par les forces israéliennes sont en hausse importante. Elles entraînent une accélération des déplacements forcés des familles :
- La population de Jérusalem et de ses environs est particulièrement touchée.
- Les Bédouins de la vallée du Jourdain et des collines du sud de Hébron connaissent une expulsion accélérée de leur habitat et de leurs terres, les privant de leurs moyens d’existence.

Que faire contre l’illégalité des colonies ?

L’inaction ou la complicité de la communauté internationale face à la colonisation israélienne et à l’accaparement des terres doit cesser.

Et nous, pouvons-nous agir ? OUI :
- N’achetons plus les produits issus des colonies.
- Exigeons de notre gouvernement un étiquetage correct et clair.
- En tant que consommateur nous avons le droit de savoir.

Rassemblement et déambulation

Samedi 23 mars 2013 à 14h30 Rue Félix-Poulat

À l’occasion de la Journée de la Terre

« La Terre de Palestine est notre rêve contre la déchirure »

« Nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir, espoir que cette terre retrouvera son nom original : terre d’amour et de paix ».

Mahmoud Darwich - Poète palestinien

à l’appel du Collectif Isérois pour la Palestine : Association dauphinoise d’Amitiés Franco-Libanaise, Association Nil Isère, CCFD
(comité catholique contre la faim et pour le développement), Cercle juif pour une paix juste, CIIP, Iran Solidarités, Les femmes en noir,
Les Alternatifs, Les Verts -Isère, NPA, Ligue Internationale des Femmes pour la paix et la liberté, Maroc Solidarités, Le Mouvement pour
la paix, Secours Catholique Caritas, AFPS France, SGAP (Solidarité avec les Artisans Palestiniens), Union Juive française pour la paix

et de : AFPS (Association France Palestine Solidarité), Association des Palestiniens en France-Grenoble, Chrétiens et Proche Orient
de Grenoble, Échirolles Palestine Solidarité, Fédération de l’Isère du Parti socialiste, Front de Gauche : GU (Gauche unitaire) - PAG38
(Pour une Alternative à Gauche en Isère) - PCF (Parti communiste français) - PCOF (Parti communiste des ouvriers de France) - PG
(Parti de Gauche), FSU (Fédération syndicale unitaire), Gières-Palestine


23/03/2013 Journée de la Terre /Palestine

RSS fr | Contact | Plan du site | Espace privé | Spip 3.1.4 + Alternatives RSSActualité 38